Hydroponie, production, agronomie, formation, fabrication, serre, plantation, agricole, NFT, DFT, techniques, tomate, salade, poivrons, concombre, agricole, semis, agro production, recycler, irrigation, fertilisation, installations, vortex, laitue,
EN-Index
FR_Innovations
FR_Developpements
Contact Legal
FR_Recherches
Index
Index
Canelle
Jean-Pierre-GOERTZ

Une simple "bluette" sur notre procédé !



Phénotype et Chimio type (Chémotype) en Process K-Nel



En fonction du biotope (ensoleillement, climat, composition du sol, altitude…), une même plante peut sécréter des essences biochimiquement très différentes. (Huiles essentielles)

Ces variations de composition biochimique des huiles essentielles engendrent la notion de chémotype (CT).


 Deux chémotypes de la même huile essentielle présenteront non seulement des activités différentes, mais aussi des toxicités très variables.


Génotype (G) + Biotope (E) + Interactions Génotype et Biotope (GE) = Phénotype è chémotype (P)


En dehors du process K-Nel, cette variation ne peut se faire que dans une plage d’environnement connu et commun, ce qui engendrera des chémotypes très peu différents à ce jour.



Le développement de notre procédé hydroponique innovant, durant plus de 30 ans, dans pratiquement tous les biotopes existant sur notre planète, nous a permis de créer une base de données concernant l’évolution et le comportement des productions réalisées avec toutes les catégories de végétaux.

De l’étude de cette base de données, nous avons découvert les trois premières lois universelles, concernant l’interaction du Génotype et du Biotope.

Nous avons conçu un process permettant de mettre en œuvre ces quatre lois afin de réactiver une partie des interactions des Biotopes originels qui existaient à l’apparition des êtres vivants, donnant à la plante la possibilité d’améliorer son développement, de développer une meilleure résistance aux maladies et de bonifier ses éléments chimiques.

L’augmentation de la plage d’action du Biotope est générée par le Process K-Nel qui comprend l’utilisation de quatre outils intrinsèquement et séquentiellement liée :

  • L’intégration d’un catalyseur naturel et universel,
  • L’utilisation d’un milieu ionique spécifique,
  • L’emploi d’un environnement technique particulier,
  • La gestion de ce biotope par un procédé unique pouvant être géré par une IA.


Le Process K-Nel permet entre autres :

  • De s’affranchir du phénomène terroir,
  • De réactiver une partie des interactions des Biotopes originels qui existaient à l’apparition des êtres vivants,
  • De ne pas modifier le génotype,
  • De n’avoir ni influence ni impact de quelque nature que ce soit sur l'homme et l’environnement.

Webmaster © Jean-Pierre GOERTZ.

© Pour l'utilisation des photos et documents, même partiellement, vous devez avoir mon autorisation écrite et notifier sa provenance.

© For the use of photos and documents, even partially, you must have my written permission and notify its provenance.

Copyright 2005-2020 © K-Nel Holdings. Tous droits réservés

Dernière mise a jour :

 « La plante est un être vivant et nous devons la traiter en partenaire et pas en esclave !

C’est dans cet esprit que nous avons recherché et trouvé des solutions pour qu’“Agriculture” et “Futur” deviennent synonymes d’espoir pour tous ! » (Anielle et Jean-Pierre GOERTZ)


Nos recherches ont porté sur l’environnement et les techniques de production, et dont certaines protégées.

Nous avons découvert que l’environnement était une continuité universelle laissant au sein de chaque êtres vivant, une trace de son évolution inversement proportionnelle au temps.


Avec l’utilisation d’extraits d’éléments naturels et des techniques particulières, notamment notre technique d’hydro-fréquence, nous avons pu réactiver cette mémoire afin d’obtenir sans aucune incidence pour la plante, l'homme et l’environnement :

  • De meilleurs rendements, quantitatifs et qualitatifs.
  • Une meilleure résistance phytosanitaire.
  • De permettre une concentration significative des matières actives : huiles essentielles et autres composés chémotype, ce qui améliore le gout entre autres.